Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 17:42

Bonjour à toutes et à tous.

Overblog a décidé unilatéralement de modifier ce blog.

La table des articles et des pages est "en vrac", et je suis désolé de ne pouvoir modifier cela pour le moment.

En fonction de mes disponibilités, et, naturellement, lorsque j'aurai apprivoisé les subtilités du nouveau système, j'espère pouvoir remettre de l'ordre dans ce blog.

En attendant, je vous souhaite de belles observations.

B M

5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 21:05

 

 Ces beaux papillons jaunes sont très présents dans le Gâtinais, avec trois espèces: Colias crocea (le Souci), Colias alfacariensis (le Fluoré), et, moins visible, Colias hyale (le Soufré).

Très souvant, ces papillons se nourissent sur la végétation avec leurs ailes fermées, ce qui rend difficile leur identification.

   Colias crocea, le Souci.

Sa couleur de fond est un jaune orangé vif avec des bandes marginales noires assez larges sur le dessus des ailes antérieures et postérieures. Ce migrateur passe en début de saison et revient en septembre. 

Colias-Crocea-13-7-Ec.jpg 

Ailes repliées, sur cette photo, seul le jaune orangé vif me permet de le classer en "crocea". Pour savoir si c'est un mâle ou une femelle, il faut lui demander d'ouvrir ses ailes!

Si le résultat est le suivant:

Colias-Crocea-13-7-Ac.jpg 

C'est bien un Colias crocea avec ses bandes marginales noires qui se prolongent sur les ailes postérieures, et c'est un mâle car ces bandes marginales sont noires uniquement. La tache claire avec le point noir ressemble à un visage de profil. 

La femelle posséde des taches jaunes dans cette bande marginale, comme sur cette photo d'une femelle crocea en vol.

Colias-Crocea-13-7-Dc.jpg

Comme rien n'est simple, il existe chez les femelles crocea une forme dans laquelle le jaune vif est remplacé par du blanc nacré ou ivoire, et qui est connue sous le nom de: forme helice.

Elle n'est pas rare, en voici une photographiée à Barbizon.

Colias-crocea-helice-13-7-Brc.jpg 

Confirmée par une autre vue de cette femelle en vol.

Colias-crocea-helice.jpg 

Le jaune du dessus des ailes est remplacé par un superbe blanc nacré, comme les taches dans la bande marginale noire. On voit bien sur cette photo que la bande marginale se prolonge sur l'aile postérieure, et le "visage de profil" avec la tache noire sur l'aile antérieure est bien marqué, c'est bien une femelle crocea forme helice.

 

Colias alfacariensis, le Fluoré.

Le Fluoré est plus sedentaire. Son jaune est plus clair, presque blanc chez la femelle, et les bandes marginales, tachées de blanc ou de jaune chez le mâle et la femelle, sont sur les ailes antérieures, avec seulement quelques traces noires en bordure des ailes postérieures.

La partie centrale claire de l'aile antérieure avec pe point noir ne ressemble pas à un visage de profil, et les taches dans la bande marginale sont plus étendues.

Une femelle (?) alfacariensis dans les flets de l'ANVL. 

Fluore-ANVL6-13-rc.jpg  

 La frontière entre le centre blanc et la bordure noire est plus diluée, et on ne retrouve pas le "visage de profil". De plus, la différentiation mâle/femelle est plus confuse.  

 

 

A suivre                        BM 22/02/2014 

 

 

 

4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 16:58

La Verveine de BUENOS AIRES. (Verbena bonariensis).

Incontournable dans le jardin si vous voulez observer les papillons.A-de-la-Bugrane-08-12-br.JPG

Une floraison de longue durée jusqu'aux gelées et une propagation par semis efficace.

Visitée par un grand nombre d'espèces.

 

D-d-juil-12f.jpg 

 Bob-et-Vd-BAa.jpg

 

 Vulcain-et-VdBAa.jpg

 

 Flambe-et-VdBAa.jpg

 

 

            B-Dame-et-Verveine-de-BAr.jpg                                                                    

 

 

 

 

 

                                                                                                                BM         PDGPB 18/10/2012

 

 

30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 17:10

Autrefois , nous dit Christian GIBEAUX, cette espèce était tellement commune, qu'en 1865 on pouvait en observer en forêt de FONTAINEBLEAU des centaines par jour.

 

Dans ce jardin de BARBIZON, c'est la colonie la plus nombreuse: jusqu'à douze sur le même Buddleia!

 

Il existe une forme Valesina Esper dont la couleur de fond n'est plus orangée mais grise.

 

 

T-d-Es-fr1.jpg

 La femelle est plus grande et ses taches noires bien développées.

 

T-d-Es-fr2.jpg

 

  T-d-E-mf1r.jpg

A gauche, le mâle est d'une couleur orangée plus vive que celle de la femelle à droite. Les taches noires sont moins marquées et surtout il possède quatre bandes noires d'androconies sur les ailes antérieures.

 

T-d-Es-mr1.jpg

  Autre vue d'un mâle.

 

Forme VALESINA.

Le fond est gris avec des reflets verdâtres. 

T-d-E-Valesina-10r1.jpg

Femelle photographiée en juillet 2010.

 

Des femelles des deux formes dégustent le nectar des fleurs de Menthe.

T d'Es Valesina1

 

Plus rarement, des gynandromorphes qui présentent un côté avec les caractéristiques du mâle, et de l'autre celles de la femelle.

T-d-E-gynandromorphes-aout-11-7.jpg

 Cette configuration exceptionelle permet de mieux comparer le dessus des ailes entre mâles et femelles.

 

 

                                                                                             BM PDGPB 30/07/2011

15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 23:28

Un beau papillon assez commun dans le Gâtinais, autrefois appelé l'Echiquier.D-d juil 11r

 

D-d-juil-11r1.jpg

Probablement un mâle, visible uniquement par très beau temps.

 

D-d-juil-11r2.jpg

 

                                                                                                          BM          PDGPB           15/07/2011

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 18:55

Quelques photos d'une Petite Tortue attirée par les troènes en fleurs.

Petite-Tortue-juin-r1.jpg

 

Petite-tortue-r2.jpg

 

Petite-Tortue-juin--12r-.jpg

 

                                                                                                                                                 BM PDGPB Juin 2011

12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 19:23

Le Cuivré fuligineux, si le dessus de ses ailes peut ressembler à celui du Cuivré commun, le dessous est tout à fait différent.

 

Cuivre-Fuligineux-mai-11r--1-.jpg

 

Cuivre-Fuligineux-mai-11r1--13-.jpg

 

Cuivre-Fuligineux-mai-11r1--9-.jpg

 

                                                                                                                                                              BM PDGPB Juin 2011

11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 22:53

La Mélitée du Plantain  est présente dans le massif de Fontainebleau, et, c'est en voisine qu'elle vient visiter le jardin.

MdP-mai1.jpg

 

Melitee-du-plantain-r.JPG

 

MdP-mai2.jpg

 

Melitee-du-plantain-r3.jpg

 

Melitee-du-plantain-r-07-10-1.JPG

 

 

                                                                                                                                               BM PDGPB mai 2011

28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 10:59

Le Citron, né souvent en juillet, sort d'hibernation en mars et est l'un des premiers papillons de l'année visible dans le Gâtinais.

Citron-2009-1r.jpg Le Citron mâle porte bien son nom, et son jaune citron est bordé de zones verdâtres.

M et Mme Citron juillet 2010La femelle est plus claire, presque blanche avec des reflets également verdâtres.

Citron-2010-1rd.jpg 

Les ailes des Citrons ont un aspect de feuilles nervurées.

Citron-mars-14-5c.jpg

 Citron-6-4-15-2rc.jpg

BM PDGPB  11/04/2015    

13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 22:46

L'Argus bleu, l'Azuré de la Bugrane et autres "petits bleus"

 

En ce début mai, un petit papillon, environ 30mm, passe rapidement au raz du sol dans le jardin.

Sa couleur dominante est bleue mais aussi le brun selon qu'il soit mâle ou femelle.

 

Les Argus, les Azurés et d'autres comme le Collier-de-corail sont très proches en taille et en couleur, et il faut généralement disposer des photos du dessus et du dessous des ailes pour pouvoir les identifier. 

 

P5131978r.jpg

 

Le Polyommatus icarus ( Azuré de la Bugrane) mâle a le dessus des ailes bleu gris ou bleu violacé avec un liseré noir et gris puis une bordure blanche. 

 Az-Bugrane-juil-12br.jpg

Le dessous est avec un fond gris cendré chez le mâle.

Az-Bugrane-juil-12ar.jpg

 

Pour la femelle c'est généralement le brun foncé bordé de taches marginales orange et blanche avec des points noirs.

Mais on rencontre parfois des femelles avec du bleu-mauve mélangé au brun, ou remplaçant le brun.

Fem-Azure-de-la-Bugrane-3.jpg

Celle-ci est presque toute bleue. 

                Photo du dessous de ses ailes avec un fond brun.

Fem-Azure-de-la-Bugrane-1.jpg


Chez le Collier de corail (Aricia agestis), mâle et femelle sont brun foncé sur le dessus avec des lunules marginales orangées. 

P5132009r.jpg

 

C-de-corail-juil-12-ar.jpg

Le dessous est très proche de celui de l'Azuré de la Bugrane.

 

L'Azuré des Coronilles est plus clair et le dessous est bordé de jolis points bleus.

ANVL-Plebegus-argyrognomon--juin-13arc.jpg

 

                                                                                                                          Photos BM  juillet 2013